Cannes off

Cannes Off, l’émission qui parle des meilleurs films pas sélectionnés à Cannes. Du 15 au 26 mai 2017, la mini-série du Palmashow se greffe en dernier partie de Quotidien sur la chaîne TMC pour nous présenter sa sélection. Sur un générique en mode Malibu-Hollywood, le présentateur Christopher Boyer, interprété par David Marsais reçoit les stars du cinéma, toutes profession confondues.
Du côté des réalisateurs, on fait la rencontre de Philippe de Nienté qui vient nous présenter son film Pas de Chatte, une comédie familiale basée sur le décalage (et un peu aussi les jeux de mots pourris). On compte bien évidemment sur l’humour bien gras et bien vulgaire pour nous faire rire, parce que « ça décale ». Dans un autre genre, Christopher Boyer accueille également Mélanie Roland et Matthieu Fabian qui viennent présenter leur film (presque) écolo et pas du tout narcissique, Après-demain (parce que demain, c’est trop bientôt). Les réalisateurs étrangers sont représentés par le québecois Xavier Bolan, avec son film qui parle de tout et de rien… surtout de rien. Le thriller psychologique français est au rendez-vous avec le réalisateur de Tramontane. Vous le connaissez, puisque d’après le Palmashow, il a aussi réalisé Inception, c’est Serge Bertoli… Ca ne s’invente pas.
Les acteurs invités par Christopher Boyer sont aussi hauts en couleur que les films dont ils font la promotion. Enfin… Quand ils ont envie de la faire, ce qui n’est pas le cas de Léo Sétoux et Adel Rastapopoulos qui se retrouvent obligés de présenter La Vie d’Adel pour lequel ils ont eu toutes les peines du monde à tourner ! « Réalisme, sexualité et plan séquence », c’est ainsi que Christopher Boyer introduit le film… On vous laisse savourer la suite. Cannes Off en profite aussi pour mettre sous les projecteurs les acteurs non professionnels. C’est le cas de Franck Planchard qui joue, dans Le Passeur, le rôle d’un flic à la recherche des « Nioules » (comprenez « migrants ») cachés chez l’habitant. Le seul problème, c’est que le vrai métier de Franck Planchard, c’est policier et qu’il a un peu tendance à mélanger ses deux activités, au grand damn de Christopher Boyer qui en fait les frais.
Dans Cannes Off, on a la joie de rencontrer des professions moins médiatiques du milieu du cinéma comme Brian Jovi, qui chante la BO de Kingdom Of Love et qui vient présenter son clip, If I Never See You Again. Autant dire que sans lui, le film ne serait pas pareil. Christopher Boyer reçoit également Thomas Altman, le producteur de Noah, le Biopic, qui n’a pas vraiment choisi l’acteur le plus approprié pour représenter le tennisman…